Site d'unité Baladins Louveteaux Eclaireurs Pionniers Routiers

Routiers - 008TH

Bienvenue sur la page de la Route

Vous trouverez dans les différentes sections des informations nous concernant, des renseignements sur nos projets ainsi que des photos des événements que nous avons organisés. Bonne visite !

News

Les 24h 2014 se préparent déjà...

Ecrit le 27 septembre 2013

Les 24h 2013, c'est dans 6 mois !

Ecrit le 4 novembre 2012

24h de la Thiérache : clap troisième !

Ecrit le 12 octobre 2012

Pour la troisième année consécutive, la Route de Rance invite tous les éclaireurs de la Thiérache à participer à un jeu de 24 heures. Cet événement aura lieu le weekend des 4 et 5 mai 2013, toujours à proximité des Lacs de l'Eau d'Heure.

L'année passée, les conditions climatiques peu favorables ont prouvé une chose : rien ne peut arrêter des scouts motivés. Pleinement satisfaits par la deuxième édition, qui a été un beau succès, nous ne pouvions faire autrement que d'organiser pour vous, éclaireurs de la Thiérache, un troisième jeu de 24h.

Retenez bien la date, on vous attend nombreux !
 

 

Bilan et coulisses de la deuxième édition des 24h

Ecrit le 12 octobre 2012
 

 

Des 24h de la Thiérache, les éclaireurs retiendront le temps passé sur la prairie et sur la route. Soit, assez logiquement, un peu plus de 24h. Une journée, une (courte) nuit et une matinée, au milieu d’une centaine de jeunes en chemises bleues. Ils se souviendront de la météo peu clémente, de la prairie gorgée d’eau, de la boue, de la pluie, du froid. Mais ils se rappelleront surtout, du moins nous l’espérons, avoir passé un bon weekend en compagnie d’éclaireurs venus de six autres unités de la région (Cerfontaine, Froidchapelle, Pesche, Petigny, Rosée, Walcourt et, bien entendu, Rance étaient représentées). Ils garderont en mémoire la traversée de la préhistoire et les nombreuses activités aquatiques et aériennes, de précision et d’équilibre, de réflexion et de vitesse. Ils se remémoreront également leurs combats antiques et leurs chants médiévaux, mais aussi leur marche révolutionnaire et leurs épreuves olympiques. En fin de compte, qu’ils s’en souviennent ou qu’ils l’oublient, l’important, pour nous, est qu’ils aient apprécié leur weekend.




Des 24h de la Thiérache, nous aurons des souvenirs un peu différents. Évidemment, nous partagerons les mêmes impressions que les animés : on peut le dire, la deuxième édition de notre rassemblement a été un succès. Mais contrairement aux éclaireurs, nous avons le sentiment que les 24h n’ont pas duré… 24h. La préparation de cet événement remonte à de nombreux mois. Il a fallu rendre visite aux unités pour vendre notre projet et motiver les staffs, faire de nombreuses réunions, préparer toutes les activités, écrire des courriers, demander des autorisations…  Et plus le 5 mai se rapprochait, plus les choses à régler étaient nombreuses. Il fallait que pour le samedi, à l’arrivée des premiers scouts, tout soit prêt. Arrivés sur place le vendredi (le portique avait été monté quelques jours auparavant), nous avons rêvé de soleil, récupéré les tentes, espéré un temps sec, rangé le matériel, maudit la pluie... Après une nuit courte et humide et l’exécution des derniers préparatifs, nous étions parés à accueillir l’ensemble des participants de notre rassemblement. Les 24h suivantes ont filé à toute allure, à tel point que toute la préparation effectuée pouvait paraitre quelque peu disproportionnée. Mais finalement, malgré quelques imprévus, tout s’est déroulé à la perfection. Tout ça pour ça, oui, et ça valait le coup.

2012, l'année de blues ?

Ecrit le 8 avril 2012

 

Pas question ici de parler musique, même s’il y aurait beaucoup à dire sur les Black Keys, groupe de blues rock qui a sorti à la fin de l’année dernière un très bon album, El Camino. Non, par blues, nous entendons bien « le cafard, la mélancolie, la nostalgie » (merci Robert !).

Pourquoi l’année 2012 serait-elle particulièrement propice à l’amertume ? Simplement parce que le temps passe, hélas, trop vite, et qu’on nous le rappellera souvent dans les douze mois à venir.

Un des événements les plus importants de l’année – pour nous tous, scouts – sera sans aucun doute l’anniversaire de notre fédération. Le 21 avril, tous les membres de la Fédération des Scouts Baden-Powell de Belgique sont invités à souffler ses cent bougies à Namur. Cela fait donc cent ans, déjà, que jeunes et moins jeunes vivent le scoutisme avec enthousiasme dans notre pays. Cent ans que les parents continuent à faire confiance aux unités en y inscrivant leurs enfants. Un siècle que les animés se succèdent et deviennent, à leur tour, animateurs.

Plus localement, la Route jettera aussi un œil dans le rétroviseur. La 008e est née il y a approximativement quarante ans, ce qui nous donne l’occasion de réunir toutes les personnes qui ont animé, un peu, beaucoup, à Rance. Et des animateurs rançois, il y en a eu ! Ce souper sera une opportunité de se rendre compte – si nécessaire – de la pérennité de notre chère unité, mais aussi de son évolution.

Enfin, profitons de la tribune qui nous est offerte pour saluer et remercier le staff d’unité. Comme vous le savez, son mandat prend fin au début de cette nouvelle année, soit dans quelques semaines. Après quatre années au service l’unité, après de nombreux kilomètres parcourus, Suricate, toujours bien entouré de ses assistants, va pouvoir enfin (mais à regret ?) souffler un peu. Néanmoins, nous sommes certains que nous continuerons à le croiser à la fin des réunions.

Si d’aucuns pensent que 2012 connaitra la fin du monde (ne prévoyez rien pour le 21 décembre), nous, « vieux routiers », nous voulons plus optimistes. Même s’il sera impossible cette année d’oublier que le temps passe, nous n’allons pas proclamer que « c’était mieux avant », mais plutôt nous dire que c’est une bonne chose. La fédération vivra encore cent ans, et avec elle l’unité de Rance. Le prochain staff d’unité fera aussi bien, sinon mieux, que l’actuel. Enfin, les baladins, louveteaux, éclaireurs et routiers qui, dans un avenir proche ou lointain, s’investiront dans l’animation dépasseront leurs modèles. Pour 2012, c’est tout le mal que nous nous souhaitons.

 

La Route

Page(s): 1 -